Chat enrhumé ? Le guide pour comprendre le rhume du chat !

Publié par Chat fait du bien !

On 9 décembre 2020

Tout comme le chien, le chat est aussi l’un des animaux domestiques que les humains apprécient le plus. Il est plus proche d’eux et es même considéré comme un membre de la famille. C’est d’ailleurs pourquoi chacun prend soin de son chat pour qu’il reste en bonne santé. Cependant, tout comme les êtres humains, plusieurs maladies peuvent affecter la santé de ce dernier. Le rhume est l’une d’entre elles. Il est possible qu’un chat ait attrapé un rhume ce qui le rend mal à l’aise au quotidien. Bien que cela soit en général sans danger pour la santé du félin, il faut quand même le traiter.

Quelles sont les causes du rhume chez le chat ?

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent rendre le chat enrhumé. Il est possible que le rhume soit causé par un virus comme l’herpès virus félin et le calicivirus. Pour le premier virus par exemple, il se cache au niveau des ganglions trijumeaux. Ainsi, quand le chat traverse une période de stress ou une situation qui affecte son système immunitaire, ce virus en profite. D’où l’apparition du rhume. Ce dernier a aussi lieu à cause d’une infection bactérienne accompagnée de plusieurs symptômes pouvant compliquer la maladie. A ce moment, le simple rhume peut se transformer en infection des voies respiratoires.

A part ça, des éléments environnementaux ou allergiques peuvent favoriser le rhume chez le chat. Pour les causes environnementales, il y a la ventilation de son habitat, l’humidité, ou la température. En ce qui concerne les causes allergiques, la plus connue est l’asthme bronchique.

De plus, si votre chat est en contact avec un félin porteur de virus ou de la bactérie, il peut être contaminé. Le rhume se transmet à travers les écoulements nasaux, la salive ou les larmoiements. Toutefois, la maladie peut aussi se transmettre de manière indirecte avec les gamelles ou les autres objets contaminés.

Quels sont les symptômes de chat enrhumé ?

Le rhume chez les chats se présente sous différents signes. Ils se différencient d’un chat à un autre. Cette variation dépend de l’état du système immunitaire de l’animal. A cela s’ajoutent l’agent infectieux et la présence d’autres maladies en même temps. Il faut différencier le rhume du coryza. Celui-ci est aussi appelé « grippe du chat ». Tous les deux ont au départ les mêmes symptômes mais le coryza est un véritable danger pour nos amis félins.

Toutefois, si certains des signes suivant apparaissent chez votre chat, il peut s’agir d’un rhume :

  • les écoulements des yeux et du nez
  • les éternuements persistants
  • la respiration buccale : comme le nez de votre chat est bouché, il respire par la bouche
  • la toux
  • le mal de gorge
  • la rhinite chronique et sinusite.

Ce sont des signes de types respiratoires mais le rhume chez le chat peut se présenter aussi de type généralisé. Il peut dès lors présenter des symptômes à savoir :

  • une fièvre légère
  • une perte d’appétit qui peut conduire vers la perte de poids
  • une sensation de fatigue
  • une léthargie et l’apathie.

D’autres symptômes comme l’ulcère dans la bouche ou dans les yeux peuvent apparaître également. En revanche, cela dépend de l’agent pathogène.

Comment traiter le rhume chez les félins ?

Le rhume chez le chat dure environ une dizaine de jours. Même s’il est bénin, il faut agir immédiatement dès les premiers symptômes. Cela lui permet de se rétablir plus rapidement. Si votre animal est en bonne santé, un traitement à la maison peut suffire pour le soigner. Cependant, s’il est encore un chaton, une mère qui allaite ou un chat âgé, il ne faut pas attendre. Vous devez l’emmener le plus vite possible chez le vétérinaire. Cela permet d’éviter le risque de la pneumonie.

Pour le traitement à la maison, incitez-le à manger et à boire suffisamment. Comme ça, il peut obtenir différents nutriments qui contribueront à renforcer ses défenses immunitaires. C’est mieux de broyer son alimentation ou lui donner des pâtées. Comme ça, il peut l’avaler facilement. Parallèlement, s’il a froid, vous devez le couvrir d’une couverture pour le protéger des courants d’air. Aussi, nettoyez régulièrement son nez et ses yeux avec une solution saline.

Pour aider le chat à fluidifier les sécrétions et les évacuer, il faut lutter contre l’air sec. Pour le faire, vous pouvez produire de la vapeur dans votre salle de bain avec de l’eau chaude. Vous devez rester à l’intérieur avec votre chat tout en fermant la porte. Si votre félin supporte la cage de transport, vous pouvez l’y enfermer. Devant son entrée, vous poserez une casserole remplie d’eau chaude avec un produit pour inhalation. Ensuite, recouvrez l’ensemble par un linge et laissez-le pendant une quinzaine de minutes. Cette opération permet également d’assainir les voies respiratoires de votre animal.

Si vous décidez de le soigner à la maison, évitez à tout prix de lui administrer un médicament destiné aux humains. Il peut entraîner des effets néfastes et il ne fait qu’aggraver la situation. Si l’état de votre chat ne s’améliore pas au bout de 4 ou 5 jours de traitements, il est recommandé de l’emmener chez le vétérinaire. N’oubliez pas que le rhume peut provoquer des complications s’il n’est pas traité rapidement.

Comment aider votre chat à reprendre ses forces ?

Après le traitement ou la consultation chez le vétérinaire, votre chat est guéri. Par contre, il n’aura pas encore toute sa force pour se bouger correctement. Il a encore besoin de votre aide pour retrouver sa vitalité. Pour qu’il ait des forces, continuez à lui proposer une alimentation saine et équilibrée. Cela lui permet d’avoir tous les nutriments dont il a besoin. Cela dit, vous devez miser sur des compléments alimentaires. Cependant, avant de l’acheter, vous devez toujours demander des conseils au vétérinaire. Aussi, assurez-vous aussi qu’il s’hydrate suffisamment.

Faites en sorte que votre chat soit protégé contre les intempéries. Dans la mesure du possible, évitez de le mettre dehors et ne le laissez pas dans un endroit froid. Au contrario, mettez-le dans un refuge bien tranquille et assuré. Si vous constatez qu’il a froid, n’hésitez pas à rajouter sa couverture.

C’est aussi une meilleure idée aussi de réaliser un contrôle chez le vétérinaire. Cela vous rassure sur l’état de santé de votre chat. Pour éviter la répétition de la maladie, pensez à nettoyer régulièrement la gamelle de votre animal. Sa litière doit être aussi toujours propre. De plus, si vous êtes en contact avec un félin malade, il faut changer de vêtements avant de toucher votre chat. N’oubliez également de vous laver les mains afin de limiter les risques de contagion.

Vous aimerez aussi…

Gestation et accouchement du chat, toutes les informations !

Gestation et accouchement du chat, toutes les informations !

II est vrai que voir naître des petits chatons à la maison est une très belle expérience, un grand bonheur face à ces petits êtres si fragiles, si vulnérables, si mignons…. Toutefois, cela ne s’improvise pas, cela doit se faire sous surveillance car ce n’est jamais...

Les  différents répulsifs pour chats

Les différents répulsifs pour chats

Nos chats ont beaux être adorables et mignons, il n’en reste pas moins que certaines fois, ils nous énervent. Pour quelles raisons ? Quand ils font pipi là où il ne faudrait pas !  Quand il gratte les tapis, les moquettes, les chaises, la tapisserie, les vêtements !...

Dentition du chat – Comment prendre soin des dents de son chat ?

Dentition du chat – Comment prendre soin des dents de son chat ?

Tout comme les hommes, les chats ont des dents qui nécessitent entretien et soin minutieux. Les tartres et infections bucco-dentaires n'épargnent pas leurs dents et peuvent entraîner des maladies graves ou endommager leurs organes. Il est donc...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest